• Bienvenus à l’Atelier de Littérature d’Expression Française

    Bienvenues à l'Atelier de Littérature française
    Si vous, internaute, d’où que vous veniez, vous êtes arrivé sur ce blog emporté par l'espoir de trouver un lieu où partager votre intérêt pour la littérature en langue française, vous êtes les bienvenus. Veuillez bien participer avec vos inquiétudes et vos idées en répondant aux posts affichés. Merci de votre visite et de vos opinions..

    Les membres de l'atelier de littérature.

    Tous à vos tâches
  • Pour nous trouver...

    Vendredi de 17h-19h (Consultez le calendrier sur la marge droite)
  • J’aime lire

  • Lisez le Bulletin de l’Atelier

    Lisez le Bulletin de l'Atelier
  • Version iPad-iPhone

    Version iPad-iPhone

    Cliquez sur l'image, téléchargez Flipboard et regardez le magazine de l'Atelier sur ton iPhone, ipad

  • Contributions

    Contributions
  • Chercher para catégories

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 318 autres abonnés

  • Follow Atelier de littérature d'expression française on WordPress.com
  • Vidéothèque

  • RSS Vidéothèque sur l’Islam (en espagnol)

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Phonothèque

    Phonothèque
  • RSS Audiolivres

  • Fiches de lecture
  • Échos littéraires

    Échos littéraires
  • Ecos literarios

  • La bibliothèque de l'Atelier

    La bibliothèque de l'Atelier

  • Mon livre préféré

    Mon livre préféré
  • Articles les plus consultés

  • Archives

  • Commentaires récents

    Re-vivre la vie | At… sur Peindre pour survivre
    Leticia Hernández Ló… sur Le crépuscule des coeurs
    Symétrie meurtrière… sur Camus-Sansal, Sansal-Camus:…
    Symétrie meurtrière… sur Retour à la vie
    Symétrie meurtrière… sur Le crépuscule des coeurs
  • Nous avons eu...

    • 122,503 visiteurs
  • Visiteur
  • Administration

Du Temps de Cérises au Temps de la Rentrée

groupe« Vers une nouvelle étape de l’Atelier de Littérature d’Expression Française. Septembre 2014 »

Notre « temps de cerises » se passa sous la pesanteur d’un départ fort chagriné. Et ce temps a été le grand porteur de promesses, et l’été a presque tout effacé sauf notre engament et nos désirs de rencontres littéraires. Nous sommes prêts à célébrer en février 2015 les dix ans de vie de l’Atelier . Maintenant nous venons tous d’ailleurs, notre lieu de rencontre sera toujours notre école d’Aranjuez et l’endroit, l’un des meilleurs : la bibliothèque… de cette école petit à petit construite…

NOUVELLE COUVERTURE  A PARTIR DU PRIXBeaucoup de petits et de grands événements se sont succédé depuis ce temps de cerises, depuis cette rencontre avec l’auteur du Dernier Salto qui fermait notre page du blog en mai 2014 . Il nous a annoncé récemment que son livre a gaggné pour le Prix Grand Atlas 2014.

Et encore un tout dernier article sur ce roman : La littérature de langue française fait désormais partie de nos composantes culturelles.

Notre cher écrivain Fouad Laroui a passé la première sélection pour le Prix Goncourt 2014.

Un jour de ce long, long été 2014 l’Atelier eut le courage de présenter sa candidature à un concours francophone : Mondoblog. On dirait que les fourmis de l’Atelier avaient travaillé toutes seules… La réponse a été négative mais nous y sommes, on nous connaît…

Nous avons sans doute fait de belles lectures, à commenter pendant notre première séance émotionnelle : vendredi 26 septembre 2014

Nous nous sommes délectés dans la lecture de petits écrits comme par exemple celui de Carlos Cortés : « L’hospitalité d’une langue étrangère »

Nous avons visionné avec un vrai plaisir enfantin et un regard nouveau le reportage de Leonor Merino, une de nos nouvelles amies de l’atelier : Proverbios árabes.

Un autre article sur cette ville “Tánger, Burroughs y la ‘beat generation’. Juan Goytisolo (El País 5 de Julio de 2014) qui nous rappelle toujours que le monde littéraire y est.

Dix ans passeront bientôt et depuis le premier jour, l’Atelier n’a arrêté de grandir, nos souvenirs sont grands, notre trajectoire enrichissante, nos milliers d’espoirs sont mis en marche.

Notre objectif est clair : 100,899 visiteurs pour notre blog, dans le moment d’écrire ces lignes… en sont une belle preuve de reconnaissance et de suites..

Voici des mots que vous avez écrits et qui méritent d’être affichés pour le plaisir de nous tous… et comme ça nous continueront à écrire les premières pages de la nouvelle étape de l’Atelier .

On va chercher de formules de suite pour l’atelier.(Carolina)

On pourra continuer à se voir dans les séances de l’atelier (Ana)

Je suis ravie de toutes les personnes que l’atelier m’a permis de connaître, et je crois que dans les derniers temps on était parvenu à avoir un groupe mûr et en bonne harmonie. Natalia)

Les photos sont bien éloquentes: elles montrent tout ce qui s’est passé pendant la dernière séance…  tout un mélange de sentiments (Carmelo)

 Et voici nos dernières photos…

[gigya type= »application/x-shockwave-flash » src= »https://photos.gstatic.com/media/slideshow.swf » width= »400″ height= »267″ flashvars= »host=picasaweb.google.com&hl=es&feat=flashalbum&RGB=0x000000&feed=https%3A%2F%2Fpicasaweb.google.com%2Fdata%2Ffeed%2Fapi%2Fuser%2F103579846996321636207%2Falbumid%2F6015604780412217201%3Falt%3Drss%26kind%3Dphoto%26authkey%3DGv1sRgCO-L24vVpO7H8gE%26hl%3Des » pluginspage= »http://www.macromedia.com/go/getflashplayer »%5D

Cette belle aventure n’a pas du tout fini , ça recommence. Cette belle phrase en témoigne.. Longue vie à l’Atelier !!!!

victor-hugo

Il y a beaucoup de versions sur la chanson “le temps de cérises, écoutons celle d’ Yves Montand,

Quand nous chanterons le temps des cerises (Quand nous en serons au temps des cerises)

Et gai rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur

Mais il est bien court le temps des cerises
Où l’on s’en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d’oreille…
Cerises d’amour aux robes pareilles (vermeilles)
Tombant sous la feuille (mousse) en gouttes de sang…
Mais il est bien court le temps des cerises
Pendants de corail qu’on cueille en rêvant !

Quand vous en serez au temps des cerises
Si vous avez peur des chagrins d’amour
Évitez les belles !
Moi qui ne crains pas les peines cruelles
Je ne vivrai pas sans souffrir un jour…
Quand vous en serez au temps des cerises
Vous aurez aussi des chagrins (peines) d’amour !

J’aimerai toujours le temps des cerises
C’est de ce temps-là que je garde au cœur
Une plaie ouverte !
Et Dame Fortune, en m’étant offerte
Ne pourra jamais calmer (fermer) ma douleur…
J’aimerai toujours le temps des cerises

Et le souvenir que je garde au cœur !

2 Réponses

  1. […] Du Temps de Cérises… sur Attraper le furtif: Dernier… […]

  2. […] Nos plus belles anné… sur Du Temps de Cérises au Temps d… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s