• Bienvenus à l’Atelier de Littérature d’Expression Française

    Bienvenues à l'Atelier de Littérature française
    Si vous, internaute, d’où que vous veniez, vous êtes arrivé sur ce blog emporté par l'espoir de trouver un lieu où partager votre intérêt pour la littérature en langue française, vous êtes les bienvenus. Veuillez bien participer avec vos inquiétudes et vos idées en répondant aux posts affichés. Merci de votre visite et de vos opinions..

    Les membres de l'atelier de littérature.

    Tous à vos tâches
  • Pour nous trouver...

    Vendredi de 17h-19h (Consultez le calendrier sur la marge droite)
  • J’aime lire

  • Lisez le Bulletin de l’Atelier

    Lisez le Bulletin de l'Atelier
  • Version iPad-iPhone

    Version iPad-iPhone

    Cliquez sur l'image, téléchargez Flipboard et regardez le magazine de l'Atelier sur ton iPhone, ipad

  • Contributions

    Contributions
  • Chercher para catégories

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 330 autres abonnés

  • Follow Atelier de littérature d'expression française on WordPress.com
  • Vidéothèque

  • RSS Vidéothèque sur l’Islam (en espagnol)

    • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
  • Phonothèque

    Phonothèque
  • RSS Audiolivres

  • Fiches de lecture
  • Échos littéraires

    Échos littéraires
  • Ecos literarios

  • La bibliothèque de l'Atelier

    La bibliothèque de l'Atelier

  • Mon livre préféré

    Mon livre préféré
  • Articles les plus consultés

  • Archives

  • Commentaires récents

    2016-2017: Une année… sur Noël multicouleur
    2016-2017: Une année… sur Chagrin en temps de jeune…
    Témoignage sur l… sur Rentrée
    Re-vivre la vie | At… sur Peindre pour survivre
    Leticia Hernández Ló… sur Le crépuscule des coeurs
  • Nous avons eu...

    • 126,793 visiteurs
  • Visiteur
  • Administration

20 ans, de milliers d’émotions, un rêve et un futur proche

DSC01949

L’EOI d’Aranjuez: Une histoire bâtie sur des solides et humbles ciments. Il suffit d’un élève et d’un professeur pour créer un monde entier d’émotions

Cette année notre École vient d’avoir ses premières vingt ans d’histoire. Un déluge d’émotions, d’anecdotes, d’améliorations se sont succédé le long de toutes ces années. Une école humble qui n’avait même pas un local  à elle, pensionnaire symbiotique du Lycée Domenico Scarlatti d’Aranjuez.

Mais jour après jour, une difficulté vaincue après l’autre, la majorité d’âge est arrivée et  avec elle, une nouvelle étape, sa future installation dans le bâtiment qui occupe l’Ecole maternelle «Miguel Puerta» dont le nom a été octroyé à  l’École des Langues, un hommage à cette école  qui a vu passer autant de générations de petits «arancetanos» dans ses salles de classe.

Voilà  un travail infatigable, immense, qui a fait de cette École  de Langues  une institution aimée des citoyens d’Aranjuez et ses environs.
Un grand nombre de professeurs,  d’étudiants  et du personnel de l’administration  y ont laissé leurs traces, leurs efforts partagés , poussés par un même objectif :  l’élargissement des horizons professionnels et personnels à travers la connaissance des langues étrangères.

Pour célébrer cet évènement, l’École a invité tous ses élèves et anciens élèves à célébrer avec l’équipe des professeurs, une fête arrosée de concours, de la musique, de récitals de contes improvisés, du vin chaud allemand, du cidre  et de beaux discours.

Voici les logos présentés au concours:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et les posters:

Et aussi, des karaokes, un concours gastronomique, et une grande joie partout…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La fête  a fini avec un hommage  très émouvant à « deux Marguerites », la directrice de l’École et l’une des concierges, qui ont eu la chance  de débuter dans l’inauguration et de faire partie du début de cette  histoire

DSC01946

Les Écoles des Langues sont des institutions qui, dans un monde de plus en plus globalisé, devraient connaitre un âge d’or dans le moment actuel. Mais, hélas, elles semblent plutôt  rester à la marge de notre devenir éducatif et  leurs efforts pour faire de notre pays plus compétent en matière linguistique, est un peu ignoré.
Comme toutes les institutions publiques, menacées du tourbillon  « néoliberal » qui secoue notre société, les Écoles des Langues sont aussi  dans le collimateur de cette courante politique.  Une marée en vert est surgie essayant de défendre la qualité de l’enseignement publique dans notre pays.

Ce petit bouquet d’émotions exposées veut bien finir avec une sincère félicitation à l’École pour son anniversaire et à tous les lecteurs du blog, à l’occasion des fêtes de Noël et de l’arrivée   de cette Nouvelle Année  2013, tel que l’Atelier sait le faire, avec un coup de pinceau littéraire:

« Ecrire, c’est dire quelque chose à quelqu’un qui n’est pas là. Qui ne sera jamais là. Ou s’il s’y trouve , c’est nous qui sommes partis » Georges Perros

« J’ai toujours imaginé le paradis comme une sorte de bibliothèque…»  (Jorge Luis Borges)

Merci à tous les blogueurs de nous lire…
Joyeux Noël et très bonne Année 2013

DSC01904

Joyeux Noël et une très bonne année 2013 qui mériterait d’être rappelée comme «l’année du retour à l’ESPOIR»

Publicités

Une Réponse

  1. […] Le jour le plus actif de l’année a été le 23 décembrerd avec 106 vues. L’article le plus populaire ce jour-là était 20 ans, de milliers d’émotions, un rêve et un futur proche. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :