• Bienvenus à l’Atelier de Littérature d’Expression Française

    Bienvenues à l'Atelier de Littérature française
    Si vous, internaute, d’où que vous veniez, vous êtes arrivé sur ce blog emporté par l'espoir de trouver un lieu où partager votre intérêt pour la littérature en langue française, vous êtes les bienvenus. Veuillez bien participer avec vos inquiétudes et vos idées en répondant aux posts affichés. Merci de votre visite et de vos opinions..

    Les membres de l'atelier de littérature.

    Tous à vos tâches
  • Pour nous trouver...

    Vendredi de 17h-19h (Consultez le calendrier sur la marge droite)
  • J’aime lire

  • Lisez le Bulletin de l’Atelier

    Lisez le Bulletin de l'Atelier
  • Version iPad-iPhone

    Version iPad-iPhone

    Cliquez sur l'image, téléchargez Flipboard et regardez le magazine de l'Atelier sur ton iPhone, ipad

  • Contributions

    Contributions
  • Chercher para catégories

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 330 autres abonnés

  • Follow Atelier de littérature d'expression française on WordPress.com
  • Vidéothèque

  • RSS Vidéothèque sur l’Islam (en espagnol)

  • Phonothèque

    Phonothèque
  • RSS Audiolivres

  • Fiches de lecture
  • Échos littéraires

    Échos littéraires
  • Ecos literarios

  • La bibliothèque de l'Atelier

    La bibliothèque de l'Atelier

  • Mon livre préféré

    Mon livre préféré
  • Articles les plus consultés

  • Archives

  • Commentaires récents

    2016-2017: Une année… sur Noël multicouleur
    2016-2017: Une année… sur Chagrin en temps de jeune…
    Témoignage sur l… sur Rentrée
    Re-vivre la vie | At… sur Peindre pour survivre
    Leticia Hernández Ló… sur Le crépuscule des coeurs
  • Nous avons eu...

    • 126,800 visiteurs
  • Visiteur
  • Administration

Lettres à Sam

Derniers mots

Derniers mots

Les dernières confessions d’un père -Sam, le protagoniste du livre « Appelez-moi Sam » d’Issa Aït Belize-  à sa fille -Christina- nous donnent l’occasion de vous faire l’invitation à écrire sur le blog. Imaginez la situation. Votre père, disparu malheureusement il y a quelques jours, vous laisse une lettre dans laquelle il a voulu vous laisser son témoignage ultime, une façon de se dévoiler devant vous et de vous permettre de connaître cet « étranger » qui n’avait pas été qu’une ombre dans votre vie.  Dans cette lettre votre père vous avoue ses convictions réligieuses, il essaie de vous laisser « libre » et il ajoute  un message, ses derniers mots, LE message: « chercher la vérité par tes propres moyens, indépendamment de celle de tes paqrentes, de ta culture ou de tout autre héritage. Il esta salutaire que chaque être humain fasse sa quête… »

Que diriez-vous à votre père, ce père que vous venez de découvrir?

Pour vous faciliter un peu, nous vous laisson un document audio avec la lettre de Sam à sa fille Christine. Vous pouvez laisser votre lettre en remplissant le formulaire pour commentaires ci-dessous.

 

Publicités

13 Réponses

  1. J’ai lu la lettre que tu m’as écrite avec beaucoup d’amour et beaucoup de douceur.
    Je suis tranquille parce que tu as connu la vérité de tes convictions religieuses.
    Tu aimes la religion musulmane d’Orient et la religion chrétienne d’Occident en même temps, tu as un coeur en or.
    Merci à notre ami André, le père André, pour t’aider à connaître la religion chrétienne.
    J’ai besoin de connaître la religion de tes parents, de ta culture et de chercher la vérité par mes propres moyens comme tu me l’as dit dans ta lettre.

    Merci papa, c’est un honneur pour moi d’être ta fille!

  2. Je viens de lire ta lettre et je suis très émue.
    En ce moment, j´aimerais que tu sois ici pour me jeter dans tes bras comme je le faisais étant petite et te remercier l´amour et la tendresse que même aujourd´hui, tu m´as donné
    Tu as disparu trop tôt mais tu resteras toujours avec nous, dans nos coeurs
    J´ai grandi et je me suis rendue compte qu´il faut connaître mes origines paternelles. Tu aimerais savoir que j´ai appris l´arabe, ta langue et j´ai voyagé dans ton pays.
    J´y ai rencontré tes proches qui sont aussi les miens et je leur ai dit ce qu´ils savaient déjà, que le petit homme de 15 ans qui est parti travailler trop loin, est devenu une personne mervilleuse, pleine de bonté et de solidarité, d´une pensée libre et tolérante.
    Papa je t´aime et je suis fière d´être ta fille.

    Merci papa. Cristina
    .
    MARIA ELENA SOUTO NI 1

  3. Cher Papa,

    J’ ai lu ta lettre et j’ai besoin de te répondre.
    C’est un soulagement pur moi que tu me parles de tes convictions religieuses. Je veux te parler aussi de quelques choses importantes depuis que tu es mort.
    D’abord je me suis mariée avec un garçon tchétchène, il s’appelle Mikhaïl et il est orphelin comme toi. Je l’aime beaucoup et j’espère que notre amour sera tellement grand comme le vôtre.
    Ensuite, j’ai récupéré ma nationalité marocaine et maintenant j’ai les deux. Le prénom que j’ai choisi est pareil á celui de la mère de Mikhaïl.
    Même si, le voyage a été très long, ça valait la peine de le faire. C’est là-bas que j’ai connu ma grand-tante Saliha. C’est une femme adorable.
    Papa, je veux te remercier, des valeurs et de l’éducation que tu m’a données.
    Merci papa.

  4. Cher Papa,

    Je suis très contente et reconnaissante de pouvoir connaître mieux tes convictions religeuses et son histoire.
    Maintenant j´ai compris parce que tu étais tellement réservé.
    Quand nous nous sommes réunis chez nous avec toute la famille tu n´as jamais parlé ou tu as parlé peu de fois et tout de suite j´ai compris la cause de ça.
    Je suis très fière de toi parce que tu as pu t´informer et connaître une autre religion et renoncer à tes convictions religeuses pour maman et moi. C´est très beau!
    Je pense que ton changement a été difficile et étranger pour toi.

    Merci papa

  5. Cher Papa,

    Quand tu es parti pour rencontrer le Créateur, je suis resté très desolée, perdue et très seule, parce que je n’ai pas compris pourquoi je suis orpheline d’un père qui m’a tant aimé. Mais après quand le Père André m’a donné ta lettre, je suis restée confuse parce que je n’ai pas appris l’arabe donc j’ai dû la traduire en français. C’est pour ça, que je me suis fait aider de tante Goelle.

    Après j’ai pu lire ta lettre et j’ai compris beaucoup de choses de tes convictions religieuses et maintenant je suis très contente d’avoir été ta fille.

    D’un part je suis attristée parce que toi, tu n’es plus ici à côté de moi d’autre part je me suis réjouie parce que toi, tu te trouves selon tes convictions avec le Créateur.

    Merci papa je me souviens beaucoup de toi.

  6. Cher Papa,
    Je suis très contente de pouvoir lire cette lettre parce que j’avais beaucoup de choses que je ne comprenais pas.
    J’etais une petite fille quand tu es parti et je voulais savoir tout mais je ne pouvais rien comprendre.
    Je veux que tu saches que je t’aime beaucoup et que je suis très orgueilleuse d’être ta fille bien aimée.
    Je vais apprendre à écrire et á lire en arabe et je vais étudier ta culture de naissance.
    J´irai aussi visiter ton village et ta maison pour écouter parler de toi.
    Merci papa pour être aussi généreux avec moi.

  7. Cher Papa,

    J´ai lu ta belle lettre. Je suis très heureuse pour toi et pour ma famille, leurs origines et le pays où tu es né. Je sais bien que tu crois en Dieu, tu m´as montré avec tes actes, que Mahomet n´est pas l´ennemi de Dieu, mais en plus, il est son messager et qu´il y a beaucoup de routes pour chercher et aller à la rencontre de Dieu.
    Comme tu étais marié avec ma mère, qui est espagnole, tu as connu Dieu d´une autre manière, mais c´est le même Dieu. Père André, qui a eté un grande ami pour toi, nous a montré les Evangiles, dans lesquels se trouvent les bases les plus importants du Christianisme.
    Je te promets que je vais continuer à chercher Dieu, et que je chercherai la vérité et l´amour de Dieu et de ses proches. Je veux lire le Coran et la Bible. Je suis fière de toi, de la culture ancestrale et de mes origines, espagnoles et marocaines.
    Mon cher papa, ne t´inquiète pas! Avec ta vie exemplaire je vais être une bonne femme, une bonne fille et une bonne mère de mes enfants.

    Merci Papa,

    Ta fille, Christina.

  8. Cher Papa,

    Pourquoi tu n’es pas ici avec moi? Tu me manques. La vie n’est pas pareille sans toi.

    Merci pour ta lettre. C’est trés important pour moi. Tu sais que je me posais beaucoup de questions sur la nature de tes convictions religieuses et que j’avais beaucoup de doutes. Cette lettre a répondu à la plupart de mes interrogations.

    Cette lettre a pu faire que je te connaisse mieux et, par conséquent, que je t’aime plus.

    Moi, je vais chercher la verité: MA VERITÉ, mon chemin et j’espère que tu seras fier de moi.

    Je t’aime beaucoup.

    Merci papa, c’est un honneur d’être ta fille!

    Christina

  9. Cher papa,

    Je suis très contente d’avoir reçu ta lettre. Après avoir parlé avec Moulay, j’ai commencé à penser à quelques questions et je me suis rendu compte que je ne savais pas quelle était ta religion. J’ai demandé á maman et à l’oncle Raphael mais ils ne savaient rien. Alors, le père André m’a donné ta lettre mais c’était écrit en arabe. J’ai essayé de la traduire, mais ça a été impossible. C’est à la fin de ma troisième année d’etudes secondaires que j’ai reçu la traduction qui a fait une collègue de tante Gaelle.

    Grâce à la lettre, j’ai finalement découvert la nature de tes convictions religieuses et ça m’a aide à te connaître un peu mieux.

    La lettre finissait avec des mots que je n’oublierai jamais: « Tu es libre de chercher la vérité par tes propres moyens, indépendamment de celle de tes parents, de ta culture ou de tout autre héritage. » C’est pour cela, que j’ai
    recuperé la nationalité marocaine, malgré le desir de maman, qui a un « petit ami » qui s’appelle François. Elle est trés contente avec lui et je suis sûr que tu es content pour elle. Encore, j’ai appris ta langue maternelle avec
    l’aide de mon mari Mikhaïl. Son histoire me rappelle la tienne: Il a perdu presque toute sa famille et est venu en Espagne pour continuer ses études de médecine. Nous sommes allés ensemble au village où tu es né et nous avons connu ma grand-tante Sahila et le chef du village, qui nous a raconté comment tes parents sont morts. J’ai découvert que tu as continué à envoyer de l’argent pour entretenir la maison, les champs et les tombes.

    Je te promets que c’est ici qu’on viendra desormais passer mes vacances d’été.

    Merci papa, c’est une honneur d’être ta fille.

  10. Cher Papa,

    Je suis trés contente parce que tu m´as écrit une lettre.
    Comme tu as dit j´ai besoin d´une explication parce que toute ma vie
    j´ai eu beaucoup de mystères.

    Je comprends ta religion et je suis intéressée à elle, même j´ai appris l´arabe.
    Mais je ne comprends pas pourquoi toi et maman vous ne m´avez pas dit à ce que vous croyiez.
    Je sais que cette religion est problématique et difficile de comprendre mais si
    on croit à quelque chose on doit la défendre.

    J´ai connu ta mère et c’est une brave personne et amoureuse. Je sais aussi toute l´histoire de
    ton enfance et j´étais triste pour toi, maitenant je suis très fière de toi.
    Comme j´ai deux nationalités et deux prénoms je vais essayer de vivre dans ces deux cultures.
    Pour finir n´oublie jamais que je t´aime et je t´aimerai toujours.

    Merci papa pour l´expérience de ma vie.

  11. Cher Papa,

    Aujourd’hui je comprends ton insistance pour devenir Belge et vouloir t’appeler Sam, d’aller à l’église et toutes les choses que je ne comprenais pas quand j’étais petite.

    Tu as été une personne magnifique, une personne qui a été capable de changer sa foi, sa nationalité, son nom et beaucoup plus …. . Toutes ces choses ont été faites pour moi, « pour ta petite », mais sourtout tu m’invites à choisir ma propre vie, mes croyances… mais le plus important c’est que je dois faire ça par mes propres moyens, peu à peu.

    J’ai construit mon futur avec l’éducation, les conseils, les bonnes idées que tu m’as donées et ton esprit m’accompagnera toujours.

    Merci papa

  12. […] d’entrer dans les petits coins de la maison de Sam, le protagoniste de la petite nouvelle : «Appelez-moi Sam» de l’écrivain résidant en Belgique, Issa Aït Belize ; elle nous a aussi permis de parcourir […]

  13. Voici, mon opinion sur le livre « Appelez-moi Sam ».
    C´est un livre qui n`est pas facile à lire parce que son vocabulaire est difficile, mais malgré cela c`est un livre intéressant, qui parle d´une famille et comment le père change sa religion pour sa femme et sa petite fille.
    C`est un livre, aussi très joli, qui exprime très bien les sentiments du père dans une lettre.
    Je crois que si vous n´aimez pas la religion, vous n´aimerez pas le livre parce que tout le temps, il parle de la religion, et alors lire le livre sera ennuyé pour vous.

    Au revoir mes lecteurs, j`espère que vous aimerez ma critique littéraire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :