• Bienvenus à l’Atelier de Littérature d’Expression Française

    Bienvenues à l'Atelier de Littérature française
    Si vous, internaute, d’où que vous veniez, vous êtes arrivé sur ce blog emporté par l'espoir de trouver un lieu où partager votre intérêt pour la littérature en langue française, vous êtes les bienvenus. Veuillez bien participer avec vos inquiétudes et vos idées en répondant aux posts affichés. Merci de votre visite et de vos opinions..

    Les membres de l'atelier de littérature.

    Tous à vos tâches
  • Pour nous trouver...

    Vendredi de 17h-19h (Consultez le calendrier sur la marge droite)
  • J’aime lire

  • Lisez le Bulletin de l’Atelier

    Lisez le Bulletin de l'Atelier
  • Version iPad-iPhone

    Version iPad-iPhone

    Cliquez sur l'image, téléchargez Flipboard et regardez le magazine de l'Atelier sur ton iPhone, ipad

  • Contributions

    Contributions
  • Chercher para catégories

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 339 autres abonnés

  • Follow Atelier de littérature d'expression française on WordPress.com
  • Vidéothèque

  • RSS Vidéothèque sur l’Islam (en espagnol)

  • Phonothèque

    Phonothèque
  • RSS Audiolivres

  • Fiches de lecture
  • Échos littéraires

    Échos littéraires
  • Ecos literarios

  • La bibliothèque de l'Atelier

    La bibliothèque de l'Atelier

  • Mon livre préféré

    Mon livre préféré
  • Articles les plus consultés

  • Archives

  • Commentaires récents

    2016-2017: Une année… sur Noël multicouleur
    2016-2017: Une année… sur Chagrin en temps de jeune…
    Témoignage sur l… sur Rentrée
    Re-vivre la vie | At… sur Peindre pour survivre
    Leticia Hernández Ló… sur Le crépuscule des coeurs
  • Nous avons eu...

    • 129,086 visiteurs
  • Visiteur
  • Administration

Contes berbères et vagues modernistes

Rêveurs

Rêveurs

Le projet de cette année pour l’Atelier essaiera de faire un voyage vers une autre littérature.  On a commencé par lire de petits extraits de contes berbères procédant du grand conteur de langue Chleuh, Abdesslam n Id Bram, retranscrits par Alphonse Leguil, un ancien militaire qui, après 25 ans dans l’armée, est devenu professeur de berbère à l’institut national des langues et civilisations orientales. Les fables de « L’homme, la vipère et le hérisson », « Le hérisson, le chacal et le lion » ont dérivé le débat vers la finalité des contes. Il y a un souvenir partagé par l’humanité autour d’un conte relaté par notre grand-mère, notre mère ou un oncle chéri. Ce sont des contes faits d’émotions mais aussi de peur, de morales, d’intentions subliminales qui ont tracé sans doute une partie importante de notre personnalité, une fois devenus adultes.

La petite chaperone rouge, un conte pour enfants?

La petite chaperone rouge, un conte pour enfants?

Clara, spécialiste dans le sujet, nous a exposé quelques beaux exemples des contes qui, ayant évolués  comme littérature pour enfants, ils avaient à l’origine une historie si forte qu’il serait impossible de les utiliser avec les plus petits. Sinon, ce serait intéressant de connaître la véritable histoire de « Le petit chaperon rouge » de Perrault.

Il faut se méfier des contes ? Quelles sont les intentions des contes pour les enfants ? Sans doute celles de transmettre les valeurs et principes d’une société mais aussi de les inculquer dès l’enfance ces principes d’une manière si profonde qu’ils ne pourront plus s’en séparer d’eux. On a découvert dans d’autres contes, des intentions politiques, religieuses… Ils font partie d’un autre type de philosophie, disons « prêt-à-porter », qui se nourrit de l’ambigüité car  il doit contenter tous. Ainsi, Clara nous fait réfléchir, dans toutes les cultures  il y a les contes –avec un message- et les contre-contes , avec le message contraire. Fait-on des équilibres dans la moralité ? Curieux et dangereux jeu.

Un autre point de vue mettait en relief la peur comme la matière qui est sous beaucoup de ces contes. Une peur qui, selon Thérèse, sera vaincue à force de répéter la même histoire une fois après une autre. Ce sera, enfin, une peur contrôlée.

On a fini par réfléchir sur les invasions des mots anglais chez la langue française. Ce mélange présent dans toutes les langues, peut enrichir la langue réceptrice mais quand cette incorporation n’est pas naturelle mais la conséquence d’une vague, d’une manifestation d’une modernité malentendue, la langue risque un peu de perdre sa véracité, son authenticité.

Mots envahisseurs

Mots envahisseurs

La revendication d’une certaine pureté du langage a été ajoutée dans une réfléxion faite parThérèse : il faut transformer le présent en une séquence de « petits seconds de bonheur ».

Ce blogueur, devenu chroniqueur par hasard, a voulu résumer dans quelques lignes un beau bouquet de ces seconds que nous, membres de l’Atelier,  nous avons eu l’opportunité de jouir et de partager et que, par les bontés des nouvelles technologies, il pourra être partagé avec beaucoup d’autres amants de la littérature et la langue française et ainsi rester protégés dans la mémoire collective de cet Atelier.

Publicités

Une Réponse

  1. you are helpfull thanks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :