• Bienvenus à l’Atelier de Littérature d’Expression Française

    Bienvenues à l'Atelier de Littérature française
    Si vous, internaute, d’où que vous veniez, vous êtes arrivé sur ce blog emporté par l'espoir de trouver un lieu où partager votre intérêt pour la littérature en langue française, vous êtes les bienvenus. Veuillez bien participer avec vos inquiétudes et vos idées en répondant aux posts affichés. Merci de votre visite et de vos opinions..

    Les membres de l'atelier de littérature.

    Tous à vos tâches
  • Pour nous trouver...

    Vendredi de 17h-19h (Consultez le calendrier sur la marge droite)
  • J’aime lire

  • Lisez le Bulletin de l’Atelier

    Lisez le Bulletin de l'Atelier
  • Version iPad-iPhone

    Version iPad-iPhone

    Cliquez sur l'image, téléchargez Flipboard et regardez le magazine de l'Atelier sur ton iPhone, ipad

  • Contributions

    Contributions
  • Chercher para catégories

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 339 autres abonnés

  • Follow Atelier de littérature d'expression française on WordPress.com
  • Vidéothèque

  • RSS Vidéothèque sur l’Islam (en espagnol)

  • Phonothèque

    Phonothèque
  • RSS Audiolivres

  • Fiches de lecture
  • Échos littéraires

    Échos littéraires
  • Ecos literarios

  • La bibliothèque de l'Atelier

    La bibliothèque de l'Atelier

  • Mon livre préféré

    Mon livre préféré
  • Articles les plus consultés

  • Archives

  • Commentaires récents

    2016-2017: Une année… sur Noël multicouleur
    2016-2017: Une année… sur Chagrin en temps de jeune…
    Témoignage sur l… sur Rentrée
    Re-vivre la vie | At… sur Peindre pour survivre
    Leticia Hernández Ló… sur Le crépuscule des coeurs
  • Nous avons eu...

    • 129,086 visiteurs
  • Visiteur
  • Administration

Divertissements

L’Atelier a commencé à marcher.  On a lu de petits morceaux littéraires des vieux « amis » : Philippe Claudel (« La petite fille de Monsieur Linh », sera notre prochaine lecture), Mohamed Leftah (« Une chute infinie »), Mohamed Nedali (« Morceaux de choix ») et Mohamed Kaïr-Eddine (« Il était une fois un vieux couple heureux »)

Après, ça a été le tour d’autres lectures qui ont eu comme sujet de discussion la curieuse situation de la langue et la littérature française. D’après le point de vue de Juan Gabriel Vásquez, auteur des livres  comme « Los informantes » et « Historia secreta de Costaguana » et de Manuel Rodríguez Rivero, la France se débat entre l’éternelle contemplation de son passé littéraire, réputé et consacré comme une partie essentielle de la littérature universelle, et un pessimisme vers l’ horizon immédiat de cette même littérature. La solution pourra venir du métissage avec d’autres littératures francophones : la littérature du Nord de l’Afrique, la littérature canadienne,… C’est une réinvention de la propre langue française qui élargira son panorama littéraire.

Il nous restera toujours l’emotion après la lecture d’une « Nemirovsky », soit la « Suite Française », oeuvre voyageuse infatigable ,  enfermée dans un portefeuille silencieux, portant la mémoire de sa créatrice tout le long de la fuite d’une guerre exterminatrice, soit le dernier trésor trouvé de cette écrivaine, « Chaleur de sang ».

Notre démarche s’arrête peu après chez la National Gallery, à London. Là, on a assisté comme spectateurs au récit d’une « visite surveillée » qui serait drôle si on ne nous survolâit pas l’ombre de la possibilité d’être réelle.

Comme les enfants peints  par Sorolla, la soirée a fini avec les derniers rayons du soleil, pleins de joie après avoir passé de très bons moments; l’air plein des échos des sons qui ont écrit la petite histoire de la première séance de cet atelier de littérature française.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :