• Bienvenus à l’Atelier de Littérature d’Expression Française

    Bienvenues à l'Atelier de Littérature française
    Si vous, internaute, d’où que vous veniez, vous êtes arrivé sur ce blog emporté par l'espoir de trouver un lieu où partager votre intérêt pour la littérature en langue française, vous êtes les bienvenus. Veuillez bien participer avec vos inquiétudes et vos idées en répondant aux posts affichés. Merci de votre visite et de vos opinions..

    Les membres de l'atelier de littérature.

    Tous à vos tâches
  • Pour nous trouver...

    Vendredi de 17h-19h (Consultez le calendrier sur la marge droite)
  • J’aime lire

  • Lisez le Bulletin de l’Atelier

    Lisez le Bulletin de l'Atelier
  • Version iPad-iPhone

    Version iPad-iPhone

    Cliquez sur l'image, téléchargez Flipboard et regardez le magazine de l'Atelier sur ton iPhone, ipad

  • Contributions

    Contributions
  • Chercher para catégories

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 318 autres abonnés

  • Follow Atelier de littérature d'expression française on WordPress.com
  • Vidéothèque

  • RSS Vidéothèque sur l’Islam (en espagnol)

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Phonothèque

    Phonothèque
  • RSS Audiolivres

  • Fiches de lecture
  • Échos littéraires

    Échos littéraires
  • Ecos literarios

  • La bibliothèque de l'Atelier

    La bibliothèque de l'Atelier

  • Mon livre préféré

    Mon livre préféré
  • Articles les plus consultés

  • Archives

  • Commentaires récents

    Re-vivre la vie | At… sur Peindre pour survivre
    Leticia Hernández Ló… sur Le crépuscule des coeurs
    Symétrie meurtrière… sur Camus-Sansal, Sansal-Camus:…
    Symétrie meurtrière… sur Retour à la vie
    Symétrie meurtrière… sur Le crépuscule des coeurs
  • Nous avons eu...

    • 122,503 visiteurs
  • Visiteur
  • Administration

Guide de lecture pour “Rêves de femmes”

delacroix-maroc

J’ai considéré qu’il serait pratique et convenable de vous envoyer une GUIDE DE LECTURE pour le livre de FATIMA MERNISSI. C’est avant de vous donner la fiche telle quelle que ce travail serait profitable pour pouvoir établir quelques sujets de réflexion au fur et à mesure que vous lisez.
En attendant que cela vous soit utile , je vous envoie le document ci-joint (Word).

À bientôt . Le 30 novembre.
Bonne lecture.

Inma

RÊVES DE FEMMES, UNE ENFANCE AU HAREM

Fatima Mernissi

1. L’ÉDUCATION

p.7 : « L’éducation c’est apprendre à repérer les hudud, (…) pour un enfant, respecter les hudud veut dire obéir

  • Essayer de repérer les moments où dans le livre il est question d’éducation.

2. LA NOTION DE FRONTIÈRE

p. 7 « depuis, rechercher les frontières est devenu l’occupation de ma vie »

  • Ce terme englobe de nombreuses notions sur les frontières physiques, mentales, intérieures, celles qui sont imposées, celles que l’on s’impose à soi-même….
  • Nécessité ou non des frontières, des limites ?
  • Quel rapport avec les nombreux murs qui séparent, ségrèguent, divisent et détruisent finalement ?

3. SCHÉHÉRAZADE

  • L’importance des contes dans la vie de la protagoniste, dans votre vie.

4. LES MOTS

p.18 : »…elle a ajouté qu’il me suffisait de savoir pour le moment que mes chances de bonheur dépendaient de mon habileté à manier les mots »

  • Quel traitement, quelle importance en donne l’auteur tout au long du livre ?
  • La parole peut nous sauver.
  • « Au début était le verbe »…. La parole est le propre de l’être humain.
  • Pensez à des mots qui vous plaisent, qui ont eu un impact en vous, chez les autres,
  • Pensez à des paroles à des paroles qui blessent, qui font mal….
  • Pensez à des mots qui sont frelatés/ maquillés/ dénaturés…

5. LA DESCRIPTION DE LA MAISON

  • La distribution des étages et leurs différentes fonctions
  • L’occupation des espaces par les habitants de la maison : enfants, femmes, hommes, concierge et famille
  • Le rôle de la terrasse

6. LA RUE= en elle-même, par rapport à la maison

  • L’imaginaire de la rue
  • La place qu’elle occupe dans l’esprit des femmes et des enfants ….

7. LA MEDINA

  • Tout ce qu’elle représente dans l’imaginaire des femmes enfermées.
  • La Médina et les enfants.

8. LES FRANÇAIS

  • Les Français vus par les marocains (enfants, femmes, hommes)

9. CHEZ YAMINA, LA GRAND-MÈRE

p.27 Un monde sans frontières

10. LES NATIONALISTES MAROCAINS : LEUR IDÉOLOGIE. L’IDÉOLOGIE DES HOMMES ET DES FEMMES DE LA FAMILLE

p. 35 « les nationalistes étaient aussi contre l’esclavage… »

  • Le toile de fond politique et sociale

11. LE HAREM

  • p.38 « qu’est-ce qu’un harem, exactement ? ……
  • p.56 :Le harem invisible
  • p. 60 « le mot harem, dit-elle, n’est qu’une variation du mot haram qui signifie interdit, proscrit…. ».
  • p. 148. « tante Habiba a également parlé de temps et d’espace, de la manière dont les harems changent d’un endroit à l’autre… »

12. LES GRANDES PERSONNES VUES PAR LES ENFANTS

40. par exemple : le charmant épisode sur le sexe et ce que « s’amuser » signifie pour les grandes personnes

13. LA COMPARAISON DES FRANÇAIS ET LES FEMMES/ LES MAROCAINS ET LES FEMMES

P. 42 : les théories de Lalla Mani

14. TAMOU : UNE FEMME LIBRE

p. 49 :… »Toutes les épouses adoraient raconter son arrivée à la ferme. C’était aussi bien que les contes des Milles et une nuits.

15.LES RAPPORTS ENTRE LES PARENTS

p. 76 : « ces dîners occasionnels en tête à tête étaient, de la part de mon père, destinés à apaiser ma mère en satisfaisant son désir d’intimité…

16. SUR LE BONHEUR

p. 76 « le bonheur comprend aussi le droit à l’intimité (…) ou de rester seule sans rien faire pendant une journée.. . »

17. LES RÊVES CULTIVÉS, ALIMENTÉS PAR LES UNS ET LES AUTRES : LES ENFANTS, LES FEMMES, LES HOMMES…

p. 77 « je veux que mes filles aient une vie palpitante…. »

18. LA PLACE DU THÉÂTRE DANS LA VIE DU HAREM

p. 121 « j’étais très fière d’avoir un rôle à jouer, même si c’était un rôle silencieux et plutôt marginal »

5 Réponses

  1. cee que je cheche spontanement c est :la differeence entre le harem marocain et celui des occidentaux

    • Merci de votre participation. Je n’arrive pas à comprendre votre idée. Quel harem vous vous réferez? Qu’est-ce que vous pensez de cette vision que Fatima Mernissi nous apporte du rôle des femmes chez le Maroc d’il y a quelques années?

  2. on remarque que le harem où réside Fatima Mernissi n’est pas le vrai harem qu’on a toujours eu l’habitude de le connaitre .

    • Bien sûr, mais un harem à la fin du tour. Ce qui est très intéressant c’est le rôle directrice -dans certains aspects de la vie quotidienne- joué par les femmes dans cette société.
      On aimerait connaître s’il y a eu une évolution sensible dans cette direction de la part des femmes chez le Maroc.
      Merci de votre commentaire. Veuillez bien continuer à participer.

  3. slt pour tout le monde, moi je suis une étudiante à la fac, j’ai choisi ce roman de Fatima Mernissi pour élaborer mon projet de fin d’étude, le Harem dont elle parle Mernissi c’est un lieu où vivaient les femmes des années quarante, c’est un espace où les femmes sont interdites de la quitter…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s