• Bienvenus à l’Atelier de Littérature d’Expression Française

    Bienvenues à l'Atelier de Littérature française
    Si vous, internaute, d’où que vous veniez, vous êtes arrivé sur ce blog emporté par l'espoir de trouver un lieu où partager votre intérêt pour la littérature en langue française, vous êtes les bienvenus. Veuillez bien participer avec vos inquiétudes et vos idées en répondant aux posts affichés. Merci de votre visite et de vos opinions..

    Les membres de l'atelier de littérature.

    Tous à vos tâches
  • Pour nous trouver...

    Vendredi de 17h-19h (Consultez le calendrier sur la marge droite)
  • J’aime lire

  • Lisez le Bulletin de l’Atelier

    Lisez le Bulletin de l'Atelier
  • Version iPad-iPhone

    Version iPad-iPhone

    Cliquez sur l'image, téléchargez Flipboard et regardez le magazine de l'Atelier sur ton iPhone, ipad

  • Contributions

    Contributions
  • Chercher para catégories

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 330 autres abonnés

  • Follow Atelier de littérature d'expression française on WordPress.com
  • Vidéothèque

  • RSS Vidéothèque sur l’Islam (en espagnol)

    • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
  • Phonothèque

    Phonothèque
  • RSS Audiolivres

  • Fiches de lecture
  • Échos littéraires

    Échos littéraires
  • Ecos literarios

  • La bibliothèque de l'Atelier

    La bibliothèque de l'Atelier

  • Mon livre préféré

    Mon livre préféré
  • Articles les plus consultés

  • Archives

  • Commentaires récents

    2016-2017: Une année… sur Noël multicouleur
    2016-2017: Une année… sur Chagrin en temps de jeune…
    Témoignage sur l… sur Rentrée
    Re-vivre la vie | At… sur Peindre pour survivre
    Leticia Hernández Ló… sur Le crépuscule des coeurs
  • Nous avons eu...

    • 126,793 visiteurs
  • Visiteur
  • Administration

Bel Ami, entre gâteaux

Gâteux pour parler???C’est vendredi et la réunion de l’atelier va commencer. Le poids de la semaine se sent partout et il y a trop de temps que nous ne nous réunissons pour parler. En cette occasion, l’atelier va être constitué par Natalie, Marie, Rose, Thérèse, Javier et modéré para Inma.

Pour mieux passer l’après-midi on a emporté des gâteaux, mais on a décidé de résister la tentation jusqu’à la fin pour que l’on puisse parler à l’aise ou simplement parler.

Tout le monde -pour la première fois- est d’accord sur la valeur littéraire de l’oeuvre de Maupassant. On a analysé beaucoup de sujets autour de Bel Ami:

  • D’abord, le portrait psychologique du personnage. Marie nous a fait rire car elle se montrait très offensée par cette misérable, crapule, …. et une longue liste qu’elle avait préparée pour décrire l’impression que Georges Du Roy du Cantel lui avait produite.
  • On a trouvé de situations semblables à nos jours parmi la Jet-set que l’on voit souvent à la télé. La superficialité des relations, née de la richesse, du vide entourant une vie sans rien à faire,…
  • On a remarqué aussi la profondeur de ces descriptions psychologiques, surtout des personnages féminines, parmi lesquels on a seulement sauvé celui de Madeleine, une femme avant son temps qui réclame son identité et son indépendance des hommes, bien qu’elle sache comme aucune autre les manipuler et les utiliser.
  • Une autre opinion comparait les situations montrées dans le livre à une sorte de jeu de cartes avec des règles bien précises dans lesquelles seulement il y a toujours un gagneur, Bel Ami. On n’a qu’à accepter le destin et espérer une meilleure chance la prochaine fois.
  • Tout le monde a apprécié la richesse du style de l’auteur, les expressions pleines de force et on a passé un certain temps à trouver de mots et tournures anciennes et un peu démodées qui révélassent qu’il s’agissait d’une oeuvre écrite il y a presque 125 années.
  • Finalement on a comparé le personnage de Bel Ami à celui du Don Juan. Mais chez la comparaison, c’est Don Juan qui a triomphé dans le groupe surtout parce qu’il avait un fort sentiment de l’honneur qui n’est pas présent chez Bel Ami.
  • Après on a révisé un peu la vie personnelle de Guy de Maupassant, découvrant la folie qui l’emmena d’abord à tenter de se suicider et après à devenir totalement fou et à mourir. Une vie qui avait été pleine de situations semblables à celles vécues par Bel Ami et qui, sans doute, nous a fait penser que l’oeuvre avait des traits autobiographiques très clairs.
  • On a lu des extraits du livre, détachant l’évolution du personnage dès sa propre découverte au début de l’oeuvre, après avoir trouvé Forrestier, reconnaissant ses mérites comme séducteur, jusqu’à la fin de l’oeuvre où il devient une caricature mieux qu’un homme qui a vécu une vie pleine d’expériences, un adolescent permanent qui sera incapable d’aimer personne.
  • Et pour finir, le temps des gâteaux arriva et tout le monde sortit de la classe montrant sa gratitude à Maupassant et à Bel Ami de nous avoir donné une si belle opportunité de jouir d’un vendredi si littéraire.

Publicités

3 Réponses

  1. je voudrais savoir les theme dans le livre Bel-Ami parce que je fait la recherche sur Bel-Ami, s’il vous plait

  2. Vous pouvez connaître un peu mieux Maupassant lisant l’article que vous trouveriez sur la marge droite, chez la section « Pages »: Biographie de Maupassant.
    Merci de votre participation dans le blog

  3. bien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :